Ce   quartier   présente   une   densité   de   population   très   importante   du   fait   de   la   prédominance   de   l’habitat   collectif.   Les   immeubles   de La   Madeleine   sont   les   plus   hauts   de   la   ville.   Ils   comptent   des   barres   de   plus   de   6   niveaux   et   parfois   des   tours   de   12   niveaux   ou plus.   D’autres   formes   de   bâti   sont   aussi   présentes   dans   le   quartier,   comme   le   village   de   la   Forêt,   ou   le   Champ   d’enfer,   où   l’habitat individuel est majoritaire. Cet habitat est d’ailleurs fortement végétalisé, bénéficiant ainsi d’une bonne insertion. Les   populations   en   grande   précarité   sont   regroupées   au   sein   du   quartier   de   La   Madeleine.   Cette   population   est   pour   une   large   part issue   de   l’immigration.   À   l’instar   des   autres   quartiers,   l’insécurité   peut   y   être   particulièrement   forte.   Les   personnes   y   vivant   en condition   de   précarité   entrent   en   concurrence   :   les   conflits   potentiels   sont   exacerbés.   Les   possibilités   d’insertion   professionnelle   et de   promotion   sociale   y   sont   faibles,   les   possibilités   d’emplois   quasi   inexistantes.   Ceux   qui   y   résident   sont   desservis   par   des   écoles   à l’image   de   la   population   du   quartier,   par   l’insuffisance   d’autres   moyens   de   formation,   par   la   mauvaise   réputation   de   leur   lieu d’habitation   et,   pour   nombre   d’entre   eux,   par   le   rejet   de   leur   appartenance   ethnique.   Aussi   n’est-il   pas   étonnant   que   certains quittent ce quartier, le rendant moins attrayant. Malgré   tous   ces   obstacles,   La   Madeleine   reste   un   quartier   attachant   qui   tient   au   cœur   de   ceux   qui   l’habitent   depuis   longtemps.   Les nouveaux habitants s’y accrochent sentimentalement dès qu’ils se rendent compte qu’y vivre n’est pas plus dangereux qu’ailleurs. Dans   ce   contexte,   le   milieu   associatif,   l’AJM   en   particulier,   est   une   des   clés   de   voûte   permettant   à   l’édifice   social   de   tenir   debout. L’Association   des   Jeunes   de   La   Madeleine   s’acquitte   de   son   rôle   de   médiation   à   tous   les   niveaux   et   cela   contre   vent   et   marée.   Les subventions   attribuées   par   la   Mairie,   Évreux   Porte   de   Normandie,   les   fondations,   ainsi   que   les   entreprises   et   les   adhérents permettent de continuer, et surtout d’amplifier, son action d’aide à la population.
LA MADELEINE A EVREUX
Siret : 402332010500032 - NAF : 8899B - RNA : 7548 - Journal officiel : 10/02/1994 - Agrément J.E.P : n° 2712EP143
 COPYRIGHT            CREATION P. SARAH ajm association des jeunes de la madeleine agir pour la population trophee